Pas d’E3C pour nos enfants dans ces conditions !

 

Communiqué de presse
Pas d’E3C pour nos enfants dans ces conditions !

 

 

 

 

Notre fédération appelait de ses vœux une réforme du bac du lycée et la suppression des filières, mais dès le début de l’année 2019, la FCPE 33 avait contesté la mise en œuvre trop précipitée de cette réforme et soulignait ses inquiétudes, ses réserves quant aux moyens alloués et aux risques d’inégalités.

 

En outre, la FCPE demandait une évaluation progressive de la première à la terminale et moins d’épreuves finales, mais la forme de contrôle continu choisie aboutit à la multiplication des épreuves dès la première, ce qui accentue la pression sur les élèves !

 

La FCPE soulignait les multiples interrogations des familles, des élèves et le besoin d’explications et d’informations précises.

 

Nous demandions une pause dans la réforme et l’ajournement des E3C, ceci dans l’intérêt des enfants, nous estimions que les conditions n’étaient pas réunies pour permettre leur déroulement. Les critiques et les incompréhensions étaient trop nombreuses.

 

Notre fédération le martèle : les politiques éducatives s’inscrivent dans un temps long, et pourtant nous sommes dans une mise en œuvre brouillonne.

Face aux conditions de passation des épreuves des E3C, symbole d’un manque de dialogue social, aux multiples ruptures d’égalité entre élèves, la FCPE 33 demande l’annulation et l’abandon des E3C ! L’intérêt des enfants doit prévaloir tant dans l’égalité de traitement que le respect des conditions d’examen.