CP : Rythmes scolaires : l'exception Française

Campagne Rythmes

 

  Vous pouvez télécharger le texte complet de ce communiqué, l'utiliser ou vous en inspirer    pour présenter  des motions lors de vos prochains conseils  d'écoles. 
  Télécharger




Communiqué de presse du 5 décembre 2017


L’exception française en matière de rythmes scolaires est de retour !

La FCPE défend les cinq matinées de classe reconnues comme plus favorables aux apprentissages. Si nous demandons 9 demi-journées ce n’est pas par dogmatisme mais dans l’intérêt des enfants.

Chronobiologistes, Académie de médecine, chercheurs en éducation ont démontré que pour mieux comprendre, retenir, mettre en pratiques les connaissances, les enfants ont besoin d’étudier surtout le matin et doivent bénéficier d’un rythme régulier sur la semaine et l’année.

Revenir à la semaine des 4 jours au moment où il faudrait avancer sur la réforme du calendrier scolaire est un non-sens.

Il n'y a pas eu de bilan sur la réforme, dont l'organisation se stabilisait. Les pays qui ont de bons résultats en matière d'éducation ne sont pas ceux qui remettent tout en cause sans se laisser le temps de l’évaluation !

La réforme des rythmes permet à tous les enfants un accès à des activités diversifiées qui participent à l’amélioration des apprentissages et réduisent les inégalités.

Le calendrier scolaire ne concerne pas uniquement l’école mais l’ensemble de la société. Il influe sur les temps sociaux, l’égalité du temps de travail des parents, les transports ou l’économie. Pour autant, les intérêts des adultes ne doivent pas prévaloir sur ceux des enfants.

L’enjeu est de prolonger les dynamiques engagées par les Projets éducatifs territoriaux dans l’objectif de favoriser la réussite éducative.

Nos enfants ne sont pas des cobayes dont les journées varient au rythme des décrets !