Facebook Twitter Flickr RSS

Communiqué : Défaite pour la santé des enfants et le développement durable

Vaisselle plastique

 

Communiqué de presse – 28 mai 2018

 

Défaite pour la santé des enfants et le développement durable

 

Les deux amendements qui proposaient l’interdiction dans les cantines des plastiques de cuisson, de réchauffe ou de service ont été rejetés.

 

Cette interdiction des contenants plastiques répondait à deux enjeux : un enjeu de santé publique face aux perturbateurs endocriniens et aux substances cancérigènes auxquels les élèves sont exposés lors de leur repas à la cantine ; et un enjeu environnemental, la diminution de déchets, à Bordeaux 98 tonnes de barquettes pastiques sont jetées chaque année.

 

Les recommandations de l’ARS et de l’ANSES n’ont pas été écoutées et le principe de précaution a été ignoré malgré les risques de migration de molécules avec l’utilisation de contenants en plastique.

 

Lors du rejet des amendements, il a été argué la nécessité d’avancer « de manière raisonnable » et de laisser « le temps à l’expérimentation et le choix aux collectivités »

Certaines ont déjà choisi : Strasbourg, Les Sables d’Olonne, Montpellier, Paris ... elles ont opté pour la suppression des contenants plastiques et elles doivent servir d’exemples.

 

Nous regrettons que les intérêts économiques aient prévalus sur la santé des plus jeunes.

Nous militons pour l’utilisation de matériaux inertes. La santé publique n’est pas négociable !